Tendance #17: passer dire bonjour à Tottoro

Un mercredi après-midi, nous avions rendez-vous avec le musée Ghibli pour une après-midi enchantée. C’était bien un rendez-vous car il faut préparer sa visite un mois avant pour rentrer dans les quotas prévus par jours.

L’endroit surgit au détour d’une allée du charmant parc de Kichijoji surgit la maison abritant les œuvres de Miyazaki.

Le plan du musée est alléchant avec ce titre racoleur : « perdons nous ensemble ». Pas de directions à suivre donc dans cette maison aux allures de la caverne de Bilbo le Hobbit.

Le rez-de-chaussée est époustouflant : on y découvre les ficelles de l’animé, les premières techniques, les effets d’optique et de création du mouvement.

Ci-dessous, une plateforme sur laquelle est disposée la décomposition d’un mouvement. Chaque figurine est une représentation d’une position. Lorsque le disque se met à tourner, avec la vitesse et un phénomène de persistance rétinienne, nous voyons les personnages s’animer et effectuer le mouvement à toute allure. Pour une démonstration en direct live voici une vidéo (de piètre qualité je suis désolée).

Le reste du musée est plus ou moins intéressant mais une de ses qualités se trouve dans l’architecture qui transforme les lieux en un gigantesque terrain de jeu. Enfin, la boutique du musée vaut à elle seule le détour =)

Malheureusement le bus-chat était réservé aux enfant de moins de 12 ans…

Mes nouveaux chouchoux =)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :