Tendance #38: Faire bouger les murs de la boutique Diesel

Les magasins à Tokyo sont un roman, une expérience parfois formidable bien loin de nos centres commerciaux mornes virant au glauque. En voici un exemple à point venant de la belle boutique Diesel de Shibuya. Je ne suis pas fan de la marque mais la boutique a le mérite de m’étonner à chaque fois.

Au sous-sol la galerie (avec des expositions hautes en couleurs qui font bouger les lignes cf tendance #9) et la section « Home Collection ». Depuis quelques mois cette section est soumise a des architectes et designers qui ont carte blanche pour la transformer. Aujourd’hui c’est au tour de Yoshimasa Tsutsumi. Voici les illustrations de sa conception de la boutique et de comment présenter des objets  :

Ici pas de portant, pas de cintres ni d’étagères. Les objets ne sont pas présentés mais encastrés dans les murs mouvants de l’espace. Ils deviennent les objets emprisonnés d’une grotte ou d’une coulée de lave cartonnée.  Les biens fusionnent avec l’espace où ils s’enfoncent pour mieux donner du relief. Le mur devient une matière flexible faite de centaines de petits tiroirs en carton. L’aspect du mur renvoie aux pixels digitaux carrés d’où le nom de l’installation «Digit » mais c’est aussi une installation participative ou les vendeurs et clients peuvent « dig it »  (enfoncer) les murs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :